Grâce à l’Open Source faites vos propres objets connectés

3171 1
Objets connecté Open Source

Avec toute la ferveur qu’engendre les objets connectés, il fallait bien que les acteurs de l’Open Source y apportent leur grain de sel. C’est déjà le cas avec des initiatives à succès comme les circuits imprimés Arduino ou encore l’ingéniosité avec laquelle les cartes mère Raspberry Pi ont investi nos domiciles. L’avantage des solutions Open source est qu’avec un peu d’ingéniosité, chacun peut se lancer dans la fabrication de son propre objet connecté comme un thermomètre intelligent, un pluviomètre, un capteur d’activité, etc. La seule limite reste l’imagination et la patience dont on dispose.

Cet article présente quelques outils (Matériel et logiciel) pour se lancer dans la fabrication d’objets connectés en mode Do It Yourself.

Le matériel pour fabriquer vos objets connectés

Il existe de nombreuses cartes et kits de développement pour les objets connectés. L’Arduino et la Raspberry Pi sont les composants les plus connus bien qu’il existe tout un tas de modèles plus ou moins évolués. Présentation de ces deux cartes et quelques exemples d’utilisation.

Arduino, le circuit imprimé pour les gouverner tous

Carte arduino DIYComme présenté plus haut, l’Arduino est le circuit imprimé le plus utilisé dans l’univers de l’Internet des Objets. La majorité des composants de cette carte sont sous licence libre GNU LGPL et permettent de réaliser des installations domotiques basiques qui permettent le contrôle d’équipements domestiques comme l’éclairage, des serrures intelligentes ou encore le chauffage.

De nombreux Fab Labs utilisent d’ailleurs ces cartes pour la fabrication de drones et proposent des ateliers pour apprendre à les programmer.

Quelques exemples d’objets basés sur les modules Arduino :

Raspberry PI, la carte mère à tout faire

Media Center Raspberry PiA l’origine développées par la fondation du même nom pour favoriser l’apprentissage de la programmation informatique, les cartes mère ont été détourné de leur premier usage. Le prix de la Raspberry Pi et la facilité de programmation en sont les principales raisons. En effet, la carte ne coûte que 35€ et permet de réaliser tout un tas de montages dont voici quelques exemples :

Au niveau du matériel, il existe de nombreuses autres cartes de base comme la carte mère Beaglebone Black qui est très proche de Raspberry Pi en terme d’utilisation et de composants.

Les logiciels pour programmer vos propres outils

En matière de logiciel, le choix est très vaste, entre les systèmes d’exploitations dédiés et les portages de systèmes Linux optimisés pour le pilotage des objets connectés, quelques systèmes sortent du lot en fonction du niveau de technicité que l’on souhaite. Cela va du simple media center qui gère également tous les composants intelligents de votre maison à partir de votre télé, au système d’exploitation avec déploiement simultané sur plusieurs objets.

Présentation de deux approches qui résument bien les possibilités logicielles qui existent sur le marché.

Openremote

Open Remote LogoOpenremote est un middle-ware qui permet de prendre en charge un grand nombre de protocoles associés à la domotique comme X10 ou Zegbee. La force d’Openremote est qu’il permet de base de piloter des appareils existants tout comme ceux que vous pouvez fabriquer. Ce qui permet par exemple d’intégrer une Freebox ou une Smart TV Samsung dans les projets que vous développez. La liste de protocoles propriétaires ou ouverts pris en charge ne cesse de s’étoffer. Celle-ci est consultable directement sur le site Openremote.

Snappy Ubuntu Core

Linux est le système d’exploitation Open Source par excellence et si les acteurs de l’Open Source ont raté le coche pour ce qui est des Smartphones et des Tablettes, ils ne comptent pas laisser le développement des objets connectés leur passer sous le nez. C’est pourquoi Canonical, la maison mère dUbuntu Snappy Coreu système d’exploitation Ubuntu, a lancé la version Ubuntu Snappy Core.

Ubuntu Snappy core est dédiée à l’Internet des Objets avec la possibilité de piloter les objets à partir du cloud et permet également un déploiement en masse sur un parc d’objets. Les possibilités semblent illimitées en termes de gestion de matériel.

Si vous souhaitez vous lancer dans le développement d’objets connectés, sachez qu’il existe de nombreux sites sur lesquels vous pouvez vous former. Mais n’hésitez pas à rejoindre les fablabs qui peuvent exister dans votre ville en consultant la carte ci-dessous.

Fablabs France

Carte des Fablabs en France – Cliquez pour voir le listing détaillé

Alors, avez-vous des idées en tête ? Prévoyez vous de vous lancer dans la fabrication d’objets intelligents chez vous ? Dites-nous en commentaires quels sont vos projets.


A propos de l'auteur

Passionné de nouvelles technologies de logiciels Open Source et de web en général,ce blog ainsi que quelques autres me permet de justifier l’achat de gadgets totalement inutiles donc forcément indispensables.

Un commentaire pour "Grâce à l’Open Source faites vos propres objets connectés"

  1. Pingback: [NSFW] Top 10 des objets connectés coquins | Connect4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *