IBM prend le tournant des objets connectés

1890 0
IBM IOT

A l’instar de nombreuses entreprises qui ont compris que l’avenir était connecté, IBM prend le tournant des objets connectés et a récemment annoncé vouloir investir 3 milliards de dollars sur 4 ans dans le domaine des objets connectés et du marché M2M. Cet investissement représente un véritable tournant stratégique pour la société américaine qui cherche à redresser la barre en remplaçant les métiers historiques en déclin, comme les logiciels et autres services informatiques.

« 90% des données ne sont pas analysées »

L’entreprise américaine souhaite exploiter les nombreuses données affirmant au passage que 90% des données collectées ne sont pas analysées et que 60% sont totalement perdues, au travers de Serge Flandre, à la tête de la division IOT d’IBM France.

Logo IBMGrâce à l’utilisation du Cloud, IBM souhaite donner aux industriels le moyen de traiter l’énorme flux de données collectées par l’ensemble des objets connectés en temps réel. Pour cela, le géant américain, à travers sa branche Internet des Objets nouvellement créée, met à disposition des grosses pointures industrielles une plateforme visant à les aider dans le développement de nouveaux services grâce à ces fameuses données récupérées depuis des capteurs et autres smartphones.

Afin de répondre à des besoins précis, IBM s’est aussi rapproché de partenaires stratégiques.

Des partenariats stratégiques

Avec ce tournant, IBM souhaite notamment couvrir les secteurs du voyage, de l’assurance, du commerce, du transport ou encore de la logistique. Afin de proposer une solution adaptée et complète, IBM s’est notamment rapproché de AT&T (fournisseur de services téléphoniques locaux et longue distance), Semtech (fabricant de semi-conducteurs) ou encore Weather Channel (spécialisé dans les conditions climatiques et les prévisions météorologiques). Ces données permettront notamment d’anticiper des comportements ou des actions de maintenance.

Avec toutes ces données, IBM souhaite permettre à ses clients de profiter de ses données afin d’améliorer leurs propres services. Par exemple, un assureur pourra anticiper les chutes de grêles, prévenir ses clients du danger et les conseiller dans le bon comportement à adopter. Tout le monde y deviendrait gagnant grâce à ces prédictions.

Nul doute qu’autant de données stockées sur une plateforme et utilisées par de nombreux industriels risque de faire grincer des dents les personnes prônant la sécurité et le respect de la vie privée…


A propos de l'auteur

Passionné de nouvelles technologies et blogueur curieux, les objets connectés sont pour moi un sujet passionnant tant ils sont en train de bouleverser notre quotidien, alors pourquoi ne pas partager mes découvertes avec vous ?

Pas de commentaire pour "IBM prend le tournant des objets connectés"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *